Rivières de Crimée - photos, liste, description

Rivières de Crimée

Rivières de Crimée

La péninsule de Crimée est baignée par les eaux chaudes des mers Noire et Azov. Le territoire de la péninsule a un relief assez divers et, en fonction de cela, les rivières de Crimée sont divisées en deux catégories: plaine et montagne. Beaucoup d'entre eux se dessèchent en été, mais avec le début de la saison des pluies, ils retrouvent leur force perdue..

Salgir

Il Salgir est le plus long de tous les fleuves de Crimée. Sa longueur totale est de 204 kilomètres. Avec son affluent, Biyuk-Karasu est le plus grand système d'eau de Crimée.

Dans sa partie supérieure, c'est une rivière de montagne typique avec un débit rapide caractéristique et la formation de cascades. Et ce n'est qu'à partir du milieu du parcours qu'il se calme, mais la quantité d'eau dans le canal de Salgir est considérablement réduite.

Dans les eaux de Salgir, des gardons, des perches et des carpes se trouvent. Lorsque vous pêchez dans la haute rivière, vous pouvez même attraper des truites. Comme le climat en Crimée est assez chaud, la pêche d'hiver est exclue ici, car la rivière ne gèle pratiquement pas. Si de la glace se forme, vous ne pouvez pas y aller..

Alma

Alma est le deuxième plus long fleuve de la péninsule après Salgir. Les tronçons inférieur et moyen d'Alma traversent de grands vergers. C'est à partir d'ici que le nom de la rivière Alma est allé, ce qui se traduit par «une pomme».

Déjà traditionnellement dans sa partie supérieure, c'est une rivière de montagne luxuriante qui, en descendant dans la plaine, devient beaucoup plus calme. Alma ne sèche jamais et est donc prête à recevoir des invités toute l'année.

La rivière est caractérisée par une quantité inégale de poissons. Tout dépend de la section du courant choisie pour la pêche. Ainsi, dans les tronçons supérieurs et inférieurs, vous pouvez attraper un chevesne, une truite, un méné, un barbillon et un charme. En moyenne, la carpe les rejoint, mais à l'embouchure d'Alma, vous pouvez attraper exclusivement des chevesnes et des ménés. Le réservoir d'Alma ravira les pêcheurs avec du bélier, du brochet, de la carpe et du goujon.

Kacha

La rivière Kacha est un peu plus courte, mais beaucoup plus remplie d'Alma. La source de Kachi est le confluent de deux rivières de montagne - Pisary et Biyuk-Uzen. Soit dit en passant, ce sont les bassins versants de cette rivière qui sont les plus beaux endroits de la Crimée montagneuse. Pendant la saison des pluies, ainsi qu'en hiver et en automne, Kacha peut quitter les berges, mais en été (en raison de la prise d'eau active), la rivière s'assèche.

Les pêcheurs de kacha apprécieront le fait qu'ici vous pouvez attraper des épinoches, des chevesnes, des barbeaux et des ménés.

Belbek

Une autre rivière à pleine circulation de la Crimée, avec une longueur de seulement 63 kilomètres. La source est le confluent de deux rivières de montagne. Dans les cours supérieurs, en passant entre les chaînes de montagnes, Belbek montre un caractère orageux. Mais en entrant dans la plaine, son cours est coupé par les sédiments de l'argile, ce qui ralentit considérablement le débit.

Dans les cours inférieurs, la rivière s'assèche constamment, mais en raison de fortes pluies, elle se rétablit rapidement. Les eaux du fleuve sont riches en chevesnes, truites, barbeaux.

Photos

  • Rivières de Crimée
  • Rivières de Crimée
  • Rivières de Crimée
logo

Leave a reply