Musée du Carnaval de Paris - photo

Musée du Carnaval de Paris

Musée du Carnaval de Paris

Ce musée est l'un des plus visités de la capitale française. Il est dédié à l'histoire de la ville et est situé dans sa partie historique - le quartier Mare. Autrefois, il y avait une périphérie marécageuse, où même les pauvres ne se sont pas installés en raison de la forte humidité et de l'impossibilité de construire des maisons. Mais au XIIIe siècle, les Templiers se sont occupés du drainage de la zone, et bientôt la zone est devenue tout à fait propice à la vie. Il a été choisi par des gens riches qui ont construit de luxueuses demeures de la Renaissance à Mara au XVIe-XVIIe siècles. L'un d'eux est devenu plus tard le Musée du Carnaval de Paris.

Histoire d'une belle ville

Un autre nom pour cette attraction touristique populaire est le Musée de l'histoire de Paris. Son exposition présente plus de deux mille cinq cents peintures et environ trois cent mille gravures racontant le passé et le présent de l'une des plus belles villes du monde..
Le manoir du musée du carnaval lui-même est une attraction majeure, et l'histoire de son apparition dans le quartier de Mare est intéressante et fascinante. Le bâtiment a été érigé selon le projet de Pierre Lescot - le célèbre architecte parisien. Date de construction - milieu du XVIe siècle. Après quelques décennies, la maison a été achetée par une riche veuve de Bretagne, dont le nom était Françoise de Kernevenois. C'est son nom de famille déformé qui a donné le nom au Musée du Carnaval de Paris.

Reine du genre épistolaire

Cent ans plus tard, le célèbre écrivain parisien Marquise de Sevigne devient la maîtresse d'un luxueux hôtel particulier. Sa plume appartient à "Letters" - le premier et le plus célèbre roman français du genre épistolaire. Née Marie de Rabuten-Chantal a beaucoup souffert de la séparation de sa fille, qui s'est mariée en Provence. Ce sont les lettres qui lui ont servi de base au livre.
Dans des lettres, Marie a raconté à sa fille des nouvelles laïques, les derniers potins et a discuté de questions politiques. Ses messages peuvent à juste titre être considérés comme une chronique de ces années. Soit dit en passant, c'est la marquise de Sevigne qui a donné au monde l'aphorisme «Plus j'apprends à connaître les gens, plus j'aime les chiens», reformulée à plusieurs reprises par Heinrich Heine et Bernard Shaw. Portrait d'un écrivain par Claude Lefebvre orne le Musée du Carnaval de Paris.

Petites choses utiles

  • St-Paul est la station de métro la plus proche du Musée du Carnaval, située au 23, 29 rue de S vign, 75004 Paris,
  • Le musée ouvre à 10h et reçoit son dernier visiteur à 17h15. L'exposition se déroule du mardi au dimanche, fermant uniquement le lundi.
  • L'entrée au Musée du Carnaval de Paris est gratuite. Les billets ne devront être achetés que si une exposition temporaire «étrangère» est exposée dans ses salles.
  • Prendre des photos au musée est autorisé sans flash.

Photos

  • Musée du Carnaval de Paris
  • Musée du Carnaval de Paris
  • Musée du Carnaval de Paris
logo

Leave a reply