Armoiries de Vienne: photo, signification. Description des armoiries de Vienne

Armoiries de Vienne

Armoiries de Vienne

La belle capitale autrichienne, accueillant des invités, quant à elle, a le principal symbole héraldique d'une apparence plutôt impressionnante. Les armoiries de Vienne se composent de deux éléments importants, chacun d'eux a son propre rôle et sa propre signification..

Options et description

Les résidents de la capitale sont fiers que leurs armoiries puissent être représentées en deux versions, grande et petite. Peu de pays sur la planète peuvent se vanter d'avoir des options, sans parler des capitales. Le grand blason de Vienne comprend les éléments suivants: un bouclier central; image d'un aigle noir.

Le bouclier a une forme simple et des couleurs classiques qui se combinent parfaitement entre elles. Dans ce cas, le champ du bouclier est rouge, correspondant à l'écarlate dans la tradition héraldique. Cette boîte montre une croix en argent avec un contour noir..

Les historiens sont sûrs que la croix est l'un des plus anciens symboles autrichiens, elle est apparue au XIIIe siècle, mais pas sur les armes ou les sceaux, mais sur les pièces de monnaie. Des photos en couleur des armoiries modernes et des illustrations anciennes de 1327 parlent de l'identité des couleurs sur le bouclier.

Protecteur à plumes

Le petit blason de la capitale autrichienne est l'image du bouclier, un aigle à une tête apparaît sur le grand blason. L'oiseau est fait en noir, avec un bec et des pattes dorés. Ses ailes sont grandes ouvertes, le bouclier est sur la poitrine. La vue générale de l'oiseau est assez formidable, qui transmet symboliquement le pouvoir, l'intrépidité.

Contrairement à la croix, qui est apparue pour la première fois sur les pièces de monnaie, et qui n'a ensuite pris place que sur les armoiries de Vienne, l'aigle s'est tout de suite installé sur le principal symbole héraldique. Il est en corrélation avec les Babenberg, la première dynastie princière d'Autriche, pendant son règne de 976 à 1246.

Ce sont les représentants de cette famille qui ont conduit l'Autriche au rang des États les plus puissants du Saint-Empire romain germanique. Le sommet de l'apogée de l'État autrichien est associé au nom de Léopold VI. Pendant son règne, les zones urbaines se développent à un rythme rapide, le commerce et l'exploitation minière se développent. La cour du duc est devenue l'un des centres culturels les plus célèbres du sud de l'Allemagne.

L'empereur Frédéric II, qui a remplacé Léopold, a été entraîné dans des guerres avec des voisins proches, au point qu'il a même dû se cacher des conquérants à un moment donné. Il a mis fin à sa vie de héros pendant la guerre avec les Hongrois. La lignée masculine des Babenberg s'est estompée, la dynastie des Habsbourg est venue en premier. Cependant, l'aigle est resté sur les armoiries de Vienne, et avec lui le souvenir des périodes les plus brillantes de l'histoire autrichienne.

Photos

  • Armoiries de Vienne
logo

Leave a reply